Accueil » ARTICLES » Comment fait-on du vin rosé ?

Comment fait-on du vin rosé ?

Je vous invite aujourd’hui à fermer les yeux, imaginer la chaleur d’un rayon de soleil sur votre peau, une légère brise dans les cheveux, l’odeur de la lavande qui effleure vos narines, le chant des cigales qui berce vos oreilles…

Aaaaaaaah, le pied !

Je ne sais pas vous, mais quand je pense rosé, je pense été !

Pour terminer notre triade sur les vinifications (que vous pouvez retrouver dans les articles suivants : “comment faire du vin blanc ?” et “Comment faire du vin rouge ?”), nous parlerons aujourd’hui du rosé.

La lavande, la chaleur du soleil et un rosé pour accompagner 🙂

Mais comment fait-on du rosé ?


En mélangeant du vin blanc et du vin rouge ? Non !
Il y a deux manières de faire du vin rosé :

Rosé de pressurage

Le rosé de pressurage est fabriqué avec du raisin noir à jus blanc. Le mécanisme de vinification est le même que pour faire un vin blanc. Après vendange, le raisin noir est directement pressé pour obtenir du jus. Ensuite on le clarifie par centrifugeuse ou par débourbage, avant de laisser la fermentation se faire.
Un rosé de pressurage sera en général assez clair et frais (acide)
Un exemple de rosé de pressurage est le traditionnel rosé de Côtes de Provence. Ce sera un vin qui se laisse boire très facilement à l’apéritif ou pour accompagner une salade niçoise.

Rosé de saignée

Un rosé de saignée est fabriqué suivant le même principe qu’un vin rouge. Il peut donc provenir soit de raisin noir à jus blanc ou de raisin noir à jus noir. Tout le processus de départ se fait comme un vin rouge, jusqu’à la macération.
En cours de macération, le vigneron va vider une partie de la cuve par le petit robinet du fond de la cuve, pour obtenir du rosé. Le liquide restant sera utilisé pour faire un vin rouge plus concentré.
Un rosé de saignée sera plus foncé, et aura des arômes différents d’un rosé de pressurage.
Un exemple de rosé de pressurage est le Tavel, dans la région du Rhône. Il sera plus “lourd” ou “costaud” qu’un rosé de pressurage et donc se boira plus avec un plat comme une brochette de gambas grillée au barbecue.

deux verres de vin rosé devant un beau paysage
Partager une bouteille de rosé au soleil 🙂

Elevage

Un vin rosé peut être élevé de différentes manières, comme un vin blanc ou un vin rouge.


Ecrivez-moi en commentaire si vous avez déjà goûter un rosé de pressurage et si oui, lequel ? 🙂

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ;-)

Laisser un commentaire